Aston Martin oublie également le diesel et l'essence, tous hybrides et électriques

Voitures hybrides et électriques Aston Martin

Image: Aston Martin

La tendance sur le marché automobile est de miser sur des moteurs alternatifs à l'essence ou au diesel traditionnels. Aussi, il semble que depuis qu'il a été révélé l'affaire Dieselgate, les constructeurs ont revisité leurs feuilles de route et tous sont d'accord: moteurs hybrides et électriques. Le dernier à rejoindre est Aston Martin.

La mythique marque britannique, populaire pour ses apparitions au cinéma par la main de l'agent secret également mythique 007, a montré que ses intentions sont aussi de miser sur une gamme de moteurs qui n'a rien à voir avec sa situation actuelle. Le PDG d'Aston Martin lui-même, dans une interview pour le Époque financière, a déclaré que À partir de 2020, la tendance de l'entreprise était de parier sur des voitures qui n'ont rien à voir avec des moteurs uniquement alimentés au diesel ou à l'essence; ils veulent un catalogue complet de moteurs hybrides puissants (moteur électrique + moteur à essence) et purement électriques.

Voiture électrique Aston Martin Valkyrie

Aston Martin espère En 2030, 25% des revenus de l'entreprise proviennent de la vente de voitures électriques. Bien qu'ils aient clairement indiqué qu'ils continueront à avoir des voitures «traditionnelles», mais cette fois, ce sera l'alternative dans le catalogue. En revanche, l'entreprise présentera son premier véhicule en 2019 connu sous le nom de RapidE. C'est une voiture 4 places et seulement 115 unités seront fabriquées. Le modèle Valkyrie se démarque également. Une supercar dans laquelle Aston Martin travaille avec RedBull Racing et que vous pouvez voir dans la deuxième image de l'article.

D'autre part, Daimler - la société mère de Mercedes-Benz - est un partenaire d'Aston Martin. En plus de fournir différents éléments électriques, il est également responsable du moteur V8 utilisé par les Britanniques. Cependant, le PDG d'Aston Martin a clairement indiqué que ils ne veulent pas compter sur Daimler pour leur pari électrique; ils veulent être responsables de la mise sur le marché de leurs propres moteurs hybrides et purement électriques. Attention, ce ne sont pas des débutants; Ils travaillent sur cette idée depuis quelques années. Et il en reste encore quelques-uns pour mettre toute la feuille de route en mouvement.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.