Fujifilm Instax Share SP-3, l'imprimante conçue pour Instagram

Il est plus que probable que beaucoup d'entre vous n'ont pas d'imprimante à la maison, car pour imprimer une ou deux photos qui en valent vraiment la peine, vous finissez par visiter le studio photographique ou le photocopieur que vous aviez le plus proche de chez vous, car l'encre de votre imprimante a séché à cause du peu d'utilisation que nous lui en faisons. À plus d'une occasion, vous êtes sûrement resté avec le souhaitez imprimer plus d'une photo qui a retenu votre attention.

Si nous voulons imprimer les photographies que nous capturons, Fujifilm a lancé un nouvelle imprimante portable conçue pour les utilisateurs de smartphones, les utilisateurs qui ne veulent pas se compliquer la vie lors de l'impression de photos. Bien sûr, le format que nous propose cette imprimante est carré, un format devenu très populaire grâce à Instagram.

Le format carré est un format qui ne vaut absolument rien en photographie, où l'on peut utiliser la règle des tiers pour placer l'objet dans les photographies dans la bonne position. De plus, cela nous permet de représenter des paysages ou des événements, cela nous permet uniquement de nous concentrer sur un objet en question. Laissant de côté l'utilitaire nul pour les amateurs de photographie, Fujifilm a lancé l'imprimante portable Instax Share SP-3, une imprimante qui nous permet d'imprimer des photos directement depuis notre smartphone au format 1: 1.

C'est, je crois sincèrement, la première erreur de Fujifilm ciblez cet appareil uniquement aux utilisateurs d'Instagram, donc je soupçonne que les ventes seront tout aussi médiocres que les autres imprimantes portables, bien que ce modèle puisse battre des records à cet égard, mais négatifs.

Grâce à l'application My Template, une application destinée à éditer les photos avant de les imprimer, nous pouvons ajouter des textes aux photos ou créer des collages pour rendre le résultat beaucoup plus amusant. Photographies imprimées Ils nous offrent une résolution 800 × 800 avec 318 dpi. Le logiciel se chargera également de sélectionner la luminosité optimale pour nous afin que les photographies nous offrent les meilleurs résultats une fois que nous les aurons imprimées, un processus qui ne nous prend que 13 secondes.

Pour le moment, le prix n'a pas été publié, mais ce ne sera pas le problème principal. Le problème viendra avec le type de papier spécifique pour pouvoir imprimer, un papier qui ce ne sera sûrement pas du tout économique. La batterie qui gère cette imprimante, nous permet d'imprimer jusqu'à 160 photos avant d'avoir à la recharger. Cette imprimante se connecte via Wifi à nos appareils et son arrivée sur le marché est prévue mi-novembre, le 17 pour être plus précis.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Celso Rodriguez dit

    Dire que le format carré en photographie ne sert à rien, c'est être très courageux, être prudent.