Saviez-vous que ... "Bien écrire, c'est beau"?

Bien écrire c'est beau

L'émergence des appareils mobiles et la prolifération des réseaux de messagerie instantanée tels que WhatsApp ou Telegram, et les réseaux sociaux tels que Twitter, avec sa limitation à 140 caractères, a conduit de nombreux utilisateurs de l'ingéniosité à pouvoir exprimer ce qu'ils veulent, à écrire directement mal, en passant par l'Arc de Triomphe les règles les plus basiques et élémentaires de l'orthographe espagnole.

Ce que nous exprimons dans les blogs, les réseaux sociaux et autres, est aussi important que le projet de diplôme final, il est accessible à tous, et il doit être écrit correctement. Pour cela, Wiko et La Vecina Rubia se sont associés et ont lancé une application qui, sous le titre Bien écrire c'est beau, vise à éduquer les internautes et les appareils mobiles à bien écrire, à sensibiliser et à enseigner, ce dont certains ont vraiment besoin.

Bien écrire c'est pour beau ... et pour beau, laid et laid, gros et maigre, blond et brun ...

Vous souvenez-vous de cette publicité pour la boisson gazeuse populaire? Eh bien, nous pourrions appliquer ce slogan ici, car bien écrire est essentiel, si ce n'est pour avoir l'air ridicule. Nous faisons tous des erreurs, et plus vous écrivez, plus vous avez de chances de les faire. Mais il y a des erreurs et des erreurs.

Saviez-vous que… «Bien écrire, c'est beau»?

Bien écrire c'est beau est une nouvelle application «développée avec des paillettes pour bien écrire sur son téléphone portable et avoir de beaux cheveux» qui a surgi de l'union de WiKo, un fabricant de technologie, et de La Vecina Rubia, un profil sarcastique sur Twitter avec près de deux millions de followers et dont la plus grande préoccupation dans la vie est "d'avoir des cheveux avec un cerveau en dessous".

L'application est désormais disponible dans le Play Store pour les appareils Android, c'est totalement gratuit et de nature informative. L'objectif, soulignent-ils de Wiko, est «sensibiliser les utilisateurs à l'importance d'une bonne utilisation de l'orthographe, de l'écriture et de la grammaire via les smartphones«.

C'est pourquoi l'application propose "Rubitips" ou des conseils avec les principales normes orthographiques de la langue de Cervantes, « Rubiconsultes » envoyé par La Vecina Rubia au RAE, lancé par le blogueur au RAE lui-même, «Légendes de Rubiurbanas» avec de faux mythes sur les usages de notre langue, et "Jeu des blondes", un jeu dans lequel vous pourrez mettre à l'épreuve les connaissances acquises.

Rappelez-vous, être jolie ou belle, aller à la dernière mode, ou avoir les cheveux que Hilario Pino aimerait faire, n'est pas en contradiction avec l'écriture correcte. Au fait, seriez-vous en mesure de découvrir l'erreur d'orthographe que j'ai incluse dans ce message? Ecoute, je l'ai même rendu rouge?

Bien écrire c'est beau
Bien écrire c'est beau
Développeur: La Cuquiempresa
Prix: Gratuit
  • Bien écrire est magnifique Capture d'écran
  • Bien écrire est magnifique Capture d'écran
  • Bien écrire est magnifique Capture d'écran
  • Bien écrire est magnifique Capture d'écran
  • Bien écrire est magnifique Capture d'écran
  • Bien écrire est magnifique Capture d'écran
  • Bien écrire est magnifique Capture d'écran

Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Benjamin Doodle dit

    Eh bien, regardez, José: Que vous devez utiliser non seulement l'application, mais aussi directement à partir du dictionnaire de la RAE, ainsi que le panhispanique des doutes et parfois l'espagnol-anglais-espagnol.
    Vous vous êtes envoyé plus d'une erreur dans ce sous-article d'un semi-article qui est très embarrassant.
    Je ne suis peut-être pas blonde ou jolie, tweetée ou pseudo-célèbre, mais je suis fière de toujours travailler suffisamment pour détailler les magnanimités qui, comme la vôtre, sont sans vergogne enhardies par le réseau.
    Argh! Brut!

    PS: Il était temps que les platines peintes en mechi se voient confier la tâche d'ajouter de la substance à leur silhouette fade (pour que l'effet ne dure pas ou ne soit pas riche).

    Merci pour rien, hein?!

  2.   José Alfocea dit

    Bonjour Benjamin Garabato. Merci beaucoup pour votre commentaire. Contrairement à vous, je suis reconnaissant même pour ce que je n'aime pas, même si vos paroles montrent un manque de respect évident. Il est clair que bien écrire, ce que vous faites, n'est pas synonyme de bonnes manières.
    À propos, cette application, même si vous ne l'aimez pas, concerne les gens qui écrivent correctement sans faire de fautes d'orthographe ou de grammaire, ne remplissant pas une rangée d'adjectifs superflus qui ne clarifient ni ne fournissent d'informations.
    Merci d'avoir tué vos moments d'ennui en critiquant mon message. J'aime!
    PS: en espagnol, les points d'exclamation et d'interrogation sont placés à la fois au début et à la fin de la phrase. Et après les deux points, il est écrit en minuscules, au moins dans les deux cas où vous l'avez fait de manière incorrecte. Combien de discussions, mais alors ...
    Je vous laisse les liens pour que ce week-end vous puissiez passer un peu de temps à étudier les deux règles et ainsi, la prochaine fois, ne tombez pas dans le ridicule: http://www.rae.es/consultas/ortografia-de-los-signos-de-interrogacion-y-exclamacion y http://lema.rae.es/dpd/srv/search?id=2a3yRXFBiD6rvDOMtq
    Un câlin cher lecteur!