Viber permet aux utilisateurs affectés par la restriction de Trump de passer des appels gratuits

Viber

Depuis le week-end dernier, lorsqu'un décret de Trump est entré en vigueur qui empêche toute personne née en Syrie, en Irak, en Iran, au Soudan, en Somalie, au Yémen et en Libye d'entrer dans le pays, même si elle a la carte verte et l'autorisation de résidence des États-Unis. . Nombreuses sont les entreprises technologiques, apparemment les plus touchées, qui expriment leur inconfort. L'une des entreprises les plus touchées est Google, qui a vu comment 187 de ses travailleurs ne peuvent pas retourner aux États-Unis car ils sont nés dans l'un des sept pays mentionnés ci-dessus. Mais à part pleurer et crier au ciel, ces entreprises qui prétendent être les plus touchées ne font guère plus  par cette nouvelle loi qui durera initialement 3 mois, mais avec possibilité de prolongation.

Viber, l'une des entreprises de messagerie instantanée qui plus de succès dans les pays arabes, et qui offre un service VoIP depuis de nombreuses années pour passer des appels vers des lignes fixes ou mobiles dans d'autres pays, comme Skype, en plus de permettre des appels entre utilisateurs gratuitement. La société vient de faire une annonce indiquant qu'en raison des événements récents aux États-Unis, elle autorisera les appels gratuits vers n'importe quel numéro de téléphone fixe ou mobile aux États-Unis, en Syrie, en Irak, en Iran, en Somalie, au Soudan, au Yémen et en Libye, de sorte que la communication téléphonique n'est pas un autre obstacle.

Tous les utilisateurs qui résident dans l'un de ces pays et qui ont contracté ou veulent contracter un tarif ou un bon pour passer des appels vers ces pays, il apparaîtra gratuitement, afin qu'ils puissent passer des appels sans être déduits du tarif. La société n'a pas spécifié la limite quotidienne de minutes pour cette offre, car elle a certainement une limite, puisque Viber n'est pas une entreprise comme Skype que vous pouvez vous permettre de donner des appels illimités. Un bon geste de la part de l'entreprise, qui veut aussi en profiter pour gagner en popularité aux Etats-Unis.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.