L'achat de la division mobile de HTC par Google est confirmé

Depuis quelques semaines, nous parlons de la possibilité croissante que Google reprenne la division mobile de HTC, une entreprise qui n'a pas connu de bons moments ces dernières années. Finalement l'achat a été confirmé après avoir payé un peu plus de 1.100 millions, un montant bien inférieur à celui qu'il a payé lors de l'acquisition de Motorola il y a quelques années, pour lequel il a déboursé un peu plus de 20.000 XNUMX millions de dollars pour s'en débarrasser quelques années plus tard, en conservant les brevets. Les gars de Mountain View n'ont repris que la division mobile de la société basée à Taiwan, laissant la division réalité virtuelle entre les mains de HTC, la seule division qui se porte bien.

Comme d'habitude dans ce type d'achat, les gabarits des deux sociétés devront être ajustés, notamment celui de Taiwan, puisque le design en plus de la recherche et le développement de futurs projets seront effectués directement en Californie, ne laissant qu'une partie de la production dans le pays. Un jour avant l'annonce de l'achat, HTC a arrêté de négocier sur le marché boursier de Taiwan, une décision qui n'avait d'autre explication que la possible confirmation de la vente de la société, comme confirmé quelques heures plus tard.

Depuis le lancement du Google Pixel l'année dernière, les gars de Google avaient bien l'intention de commencer à fabriquer leurs appareils directement, et pour cela, ils ne pouvaient pas mettre en place toutes les infrastructures nécessaires à partir de zéro, car le processus prendrait quelques années. Toutes les rumeurs suggèrent que la deuxième génération du Google Pixel sera également fabriquée par la société taïwanaise, nous espérons donc qu'elle profitera du système de distribution de la société pour pouvoir élargir le nombre de pays où proposer les nouveaux Pixel et Pixe. depuis son lancement. XL.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Manuel Bossio dit

    nous avons baisé encore plus